Lo-cal House est la contraction de "Low Calorie" House. C'est un concept qui est apparu très peu de temps après la première crise pétrolière de 1973. Dès cette époque, l'idée selon laquelle les bâtiments doivent améliorer leur efficacité énergétique produit son lot d'innovations. A ses origines, elle consiste surtout à sur-isoler les logements neufs. Depuis elle s'est enrichie d'autres concepts et commence tout juste à faire consensus au point que tous les logements neufs seront en France à partir du premier janvier 2020 au standard du passif. L'entreprise grâce à un système constructif innovant permet de produire à des coûts abordables des logements neufs et durables à haute performance thermique.

Pourquoi Lo-Cal House est-il un concept différent ?

 

Aujourd'hui, la maison ossature bois (M.O.B.) est la technique la plus répandue dans la construction d'habitat en bois. Au regard de la réglementation thermique en vigueur, cette technique peut nécessiter, en sus des matériaux isolants placés entre les éléments de structure, un complément d'isolation appliqué la plupart du temps à la périphérie extérieure de l'ossature (ITE). 

Lo-Cal House est avant tout une structure caractérisée, dès la conception, par son absence de pont thermique. La résistance thermique d'une maison Lo-Cal House est donc totalement homogène en tout point de la structure.

En outre, sa structure est pensée pour accueillir entre 30 et 45 cm de matériau isolant et ne nécessite donc pas de complément d’isolation.